Français  |   Deutsch
>> Présentation > Besoins A+ | A-

Besoins

L’observatoire sert les besoins en informations sanitaires à la fois des autorités sanitaires cantonales, des établissements et institutions sanitaires, des organismes de prévention, mais aussi de la population. L’Observatoire collecte, contrôle, analyse, interprète et diffuse les données d’intérêt sanitaire. Il les transforme en informations utiles à la décision en matière de santé publique et les met à disposition des décideurs, des professionnels de la santé et du grand public. Il établit ainsi de manière rigoureuse toute une série de statistiques et d’indicateurs indispensables à la planification et à la gestion du système de santé valaisan.

La mise en place de l’Observatoire et du système d’information sanitaire cantonal ont pour origine deux rapports d’études, mandatés par le Service de la santé publique.

La première étude a été réalisée en 1999 par l’Institut universitaire de médecine sociale et préventive de Lausanne (IUMSP). Elle portait sur l’organisation des statistiques sanitaires en Valais et établissait deux constats : les données étaient nombreuses mais difficilement exploitables pour le canton car elles étaient trop disparates pour pouvoir établir de véritables indicateurs de santé ; pour faire face aux besoins croissants en information, il n’existait pas de système générant les informations utiles au pilotage du système de soin. L’étude de l’IUMSP recommandait le regroupement de l’ensemble des activités de statistique sanitaire au sein d’une instance unique, l’Observatoire de la santé, rassemblant l’expertise disponible en matière de collecte, de conservation, d’analyse et de diffusion des données intéressant la statistique sanitaire.

La seconde étude a été effectuée en 2000 par l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) sur mandat du Service de la santé publique. Elle avait pour objectif d’établir un constat de la situation de l’informatisation des hôpitaux valaisans et de proposer un concept de système d’information intégré répondant aux besoins des partenaires de la santé publique du canton. Les constats de l’étude relatifs à l’informatisation hospitalière étaient les suivants : les systèmes d’informations étaient disparates et isolés ; les informations étaient partielles, non homogènes et souvent redondantes ; la situation ne permettait ni de suivre les données (traçabilité) ni d’établir des outils performants de stratégie et de pilotage. L’étude de l’EPFL recommandait la mise en place d’un concept informatique unifié et unique dans lequel l’information serait homogène, cohérente et unique (pas de redondance, identification unique du patient, traçabilité des données) utilisé par l’ensemble des institutions du canton. Ce système d’information devait permettre au Département de la santé, via l’Observatoire de la santé, de disposer en temps quasi réel de tableaux de bord efficaces et performants destinés à piloter et à coordonner la politique de santé.

Donnant suite aux recommandations de ces deux rapports, le Conseil d’Etat a décidé, en avril 2000, de créer l’Observatoire valaisan de la santé et, en juillet de la même année, de mettre en place le système d’information intégré en débutant par sa 1ère étape soit l’informatisation des hôpitaux. La mise en place de ce système s’est poursuivie par l’intégration des établissements et centres médico-sociaux débutée en 2006 et de la médecine ambulatoire dès 2010.

Contact
Observatoire valaisan de la santé
Av. Grand-Champsec 64
CH - 1950 Sion

Tél. +41 27 603 49 61
Fax +41 27 603 49 53
E-Mail
© 2010 OVS. All rights reserved.   Plan du site.   Powered by /boomerang.