Français  |   Deutsch
>> Glossaire > Tâches des CMS A+ | A-
INDEX A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Tâches des CMS

Les tâches des centres médico-sociaux sont :

1.    Les soins à domicile

On entend par soins à domicile les prestations effectuées par du personnel qualifié (infirmier/ière, éventuellement aide familiale) et dispensées dans le cadre de l’assurance obligatoire des soins (art. 7 OPAS).

Sont notamment compris les évaluations de situation, les informations et les conseils aux patients ainsi qu’à l’entourage, les soins techniques délégués par les médecins, les soins de base complexes, les soins psychogériatriques, psychiatriques et pédiatriques à domicile. Ces soins sont planifiés de manière à être prodigués 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 selon les besoins.
Les soins à domicile comprennent également les soins palliatifs, à savoir tous les traitements médicaux, les actes de soins ainsi que les mesures de soutien psychologique, social et spirituel en faveur de personnes souffrant d’une maladie progressive et incurable. Ces prestations sont fournies par les CMS, parfois en collaboration avec des tiers (Equipe mobile de soins palliatifs du Réseau Santé Valais par exemple).

2.    L’aide à domicile

L’aide à domicile comprend les prestations d’aide à la famille, d’aide à la gestion complète du ménage, l’hygiène et le soutien dans les actes de la vie quotidienne. Ces prestations sont planifiées 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 en fonction des besoins et dispensées en règle générale par des aides familiales diplômées.

3.    La sécurité à domicile

Elle comprend toutes les mesures visant à réduire l’insécurité physique et psychique des personnes vivant chez elles. Elles comprennent la prévention des accidents domestiques, l’adaptation du logement, le soutien et le suivi professionnel en cas d’anxiété des personnes ou de leur entourage. L’activation des réseaux de proximité fait aussi partie de cette prestation. La sécurité à domicile inclut également des permanences téléphoniques en cas de soins continus et des permanences téléphoniques en lien avec des systèmes d’alarmes. Ces permanences fonctionnent 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

4.    L’ergothérapie

Elle consiste en des prestations dispensées par des ergothérapeutes diplômés. Leur objectif est d’évaluer puis d’adapter l’environnement physique de la personne en perte d’autonomie ainsi que de proposer des traitements spécifiques de maintien et/ou de réhabilitation des facultés physiques, cognitives, sensorielles et sociales. Ceci inclut aussi le choix, l’utilisation et l’adaptation de moyens auxiliaires.

5.    Les services de repas à domicile

Les CMS sont responsables de la mise sur pied, de l’organisation et de la distribution régulière de repas à domicile sur l’ensemble de leur secteur. Les repas répondent à des normes de qualité, de diététiques et d’hygiène incluant les régimes alimentaires les plus fréquents (régime sans sel, sans fibre, pour les diabétiques, etc.).

6.    Le prêt et la location de matériel

Tout le matériel auxiliaire nécessaire aux soins et à la vie quotidienne des personnes malades ou en perte d’autonomie (par exemple une chaise roulante) doit être mis à disposition par les CMS, en prêt ou en location. Les CMS se chargent également de la gestion des stocks, des locaux de dépôt, de l’hygiène et de l’entretien de ces locaux et du matériel.

7.    Les appartements avec encadrement médico-social

L’objectif est que chaque CMS développe dans sa région et en complément des prestations d’aide et de soins à domicile, des appartements avec encadrement médico-social comme par exemple, le complexe Domino à Sierre.

8.    Les conseils pour la petite enfance

Ce service comprend des séances de consultations pour nourrissons permettant aux parents de contrôler le développement de leurs enfants (0-2 ans), grâce à des conseils notamment dans les domaines de l’alimentation, du sommeil et des soins courants aux bébés.

Il comprend encore les consultations préscolaires pour les enfants de 2 à 4 ans qui bénéficient ainsi d’une évaluation dans les domaines du développement psychomoteur, physique et sensoriel.

9.    La santé scolaire

Les prestations de santé scolaire sont organisées par les CMS selon les directives du Département de la santé, des affaires sociales et de l’énergie (DSSE) et du Département de l’éducation, de la culture et du sport (DECS).

10.    La promotion de la santé et les visites préventives auprès des personnes âgées

Les CMS sont chargés de développer la promotion de la santé en collaboration avec les autres institutions partenaires. Ils initient et/ou participent à des actions régulières et ciblées dans leur région. Cela consiste par exemple en l’information des parents sur les plans de vaccination ou sur l’importance du développement psychoaffectif de l’enfant, la prévention des chutes chez les aînés, le maintient de l’autonomie, la prévention des effets de la canicule, etc. Pour ce faire, des conseils et une aide sont prodigués dans les domaines de l’alimentation, de la mobilité, de l’exercice physique, du maintien des liens sociaux et affectifs, etc.

11.    Les prestations à développer notamment l’aide aux proches qui soignent

L’aide aux soignants naturels doit constituer un maillon essentiel dans les politiques d’aide et de soins à domicile. Ces personnes assurent les soins de proches durant de longues périodes. La charge non seulement de travail mais également psychologique peut être lourde et ces soignants informels ont besoin d’être soutenus et également de pouvoir se reposer ou s’absenter sans que la question des soins de leur proche n’entravent tous leurs projets.

Il a été remarqué que nombre de ces soignants informels sont le conjoint ou la conjointe et ce sont souvent des personnes âgées ou du moins déjà retraitées. L’OFS citait en 2003 une étude de l’INSEE sur le profil des proches qui soignent : « 50% des personnes âgées sont aidées uniquement par leur entourage. La moitié des aidants principaux sont les conjoints – le plus souvent la femme ; leur âge moyen est de 70 ans et dans la moitié des cas, le conjoint aidant a plus de 70 ans. Lorsqu’un enfant est le principal fournisseur d’aide, l’âge moyen est de 51 ans. »

 

Contact
Observatoire valaisan de la santé
Av. Grand-Champsec 64
CH - 1950 Sion

Tél. +41 27 603 49 61
Fax +41 27 603 49 53
E-Mail
© 2010 OVS. All rights reserved.   Plan du site   Powered by /boomerang.