Retour à la page Coronavirus COVID-19

Nombre de décès COVID-19

Valais dès le 1.4.2021

Nouveaux décès déclarés

Décès cumulés

53% des décès ont eu lieu dans les hôpitaux et 47% hors des hôpitaux. 71% des personnes décédées étaient âgées de 80 ans et plus, 22 % de 70 à 79 ans, 5% de 60 à 69 ans et 2% de moins de 60 ans (état au 13 juin 2021).

Valais du 25.2.2020 au 31.3.2021

Nouveaux décès déclarés

Décès cumulés

Suisse dès le 1.4.2021

Nouveaux décès déclarés

Décès cumulés

Suisse du 25.2.2020 au 31.3.2021

Nouveaux décès déclarés

Décès cumulés

Source des données et méthodologie : les données de décès cumulés présentées ci-dessus sont celles communiquées par les cantons puis compilées par le canton de Zürich dans le cadre de son programme opendata. Les données de nouveaux décès déclarés sont calculées par l’OVS sur la base des données cumulées (différence entre le nombre de décès cumulés du jour J et celui du jour J-1). La mise à jour des données pour le canton du Valais a lieu avec un délai d’environ 48h (données les plus récentes disponibles ici). Pour des raisons méthodologiques, les données communiquées par les cantons peuvent différer de celles publiées par l’OFSP qui sont disponibles ici.

Nombre de décès par semaine de personnes de 65 ans et plus, toutes causes de décès confondues

Valais

Vous pouvez sélectionner les données que vous souhaitez afficher en cliquant sur la légende qui figure au bas du graphique.

Voir commentaires sous le graphique pour la Suisse présenté ci-dessous.

Source des données : BEVNAT,Office fédéral de la statistique. Les données de l'année 2021 sont provisoires, les données sources sont disponibles ici.

Suisse

Vous pouvez sélectionner les données que vous souhaitez afficher en cliquant sur la légende qui figure au bas du graphique.

Les graphiques ci-dessus présentent le nombre de décès par semaine de personnes de 65 ans et plus, toutes causes de décès confondues, pour les années 2015 à 2019 (courbes en bleu), 2020 (courbe en orange) et 2021 (courbe en rouge). Globalement, pour les années 2015 à 2019, la forme légèrement incurvée en « U » des courbes indique que le nombre de décès par semaine est plus élevé en début et en fin d’année et s’explique en partie, en saison hivernale, par la grippe saisonnière. En 2015 et en 2017, on note une surmortalité importante en hiver en lien avec des épidémies de grippe sévères.

Pour les années 2020 et 2021, une surmortalité est observée entre la mi-mars et la mi-avril 2020, par comparaison avec les années précédentes, puis à nouveau de fin octobre 2020 à fin janvier 2021. Cette surmortalité est essentiellement due à la COVID-19.

Source des données : BEVNAT,Office fédéral de la statistique. Les données de l'année 2020 et de l'année 2021 sont provisoires, les données sources sont disponibles ici.