Mission et bases légales

La mission générale de l’Observatoire valaisan de la santé (OVS) est de réunir l’ensemble des activités d’observation sanitaire soit la collecte, le contrôle, l’analyse et la diffusion des données et de les mettre à disposition des décideurs, des professionnels de la santé et du grand public. L’Observatoire transforme les données en information utile pour les acteurs de la santé publique et pour la population. 

 

L’OVS exerce sa mission dans les deux domaines suivants :

  1. Évolution de l’état de santé de la population :

    dans ce cadre l’OVS analyse les informations relatives à l’évolution des comportements de santé, à l’évolution des maladies à la prévalence des facteurs de risques et des facteurs protecteurs.

  2. Fonctionnement du système de santé qui prend en charge la population :

    l’OVS analyse ainsi l’évolution de la nature et du volume des prestations des fournisseurs de soins, l’adéquation de ces prestations par rapport au besoin de la population et leur qualité ainsi que le financement du système de santé.

Les données utilisées par l’OVS proviennent de multiples sources. Elles sont collectées auprès des différents prestataires de soins, de l’office fédéral de la statistique, du canton, ou d’organismes internationaux comme l’OCDE. Elles peuvent également provenir d’enquêtes réalisées auprès de la population et portant sur des problématiques spécifiques. Pour accomplir sa mission, l’OVS entretient, en Valais, des liens étroits avec de nombreux partenaires parmi lesquels le département de la santé et son service de la santé publique, les établissements hospitaliers, les établissement et centre médico-sociaux, l’organisation cantonale valaisanne des secours, les organismes de promotion de la santé et de prévention, les organisations de professionnels de santé, la HES-SO Valais/Wallis et la Fondation The Ark. L’Observatoire est également représenté au sein de la Commission cantonale pour la promotion de la santé et de la Commission cantonale pour la sécurité des patients et la qualité des soins(CSPQS).

Hors canton, des liens étroits ont été tissés l’Office fédéral de la statistique (OFS) et l’Observatoire suisse de la santé (OBSAN), le Groupement romand de santé publique (GRSP) ainsi qu’avec les universités des cantons de Vaud, Fribourg et Berne.  

L’OVS diffuse les informations qu’il produit principalement sous forme de tableaux standards, d’indicateurs, de rapports d’analyse. Les informations publiques sont disponibles sur son site internet.

Bases légales

La loi cantonale sur la santé du 14 février 2008 (RS 800.1) régit l’Observatoire valaisan de la santé et ses activités :

Art. 13a Observatoire valaisan de la santé
1 L'observatoire valaisan de la santé est chargé de rassembler et d'analyser les données d'intérêt sanitaire. Il est notamment en charge des relevés statistiques fédéraux et cantonaux dans le domaine sanitaire.
2 Il rend disponibles les informations recueillies auprès des autorités, des professionnels et du public.
3 L'observatoire valaisan de la santé est un établissement de droit public autonome.
4 Les dépenses retenues de l'observatoire valaisan de la santé sont prises en charge par le canton.
5 Le Conseil d'Etat règle, pour le surplus, dans une ordonnance, la composition de l'observatoire, ses activités, son fonctionnement et son financement, ainsi que la coordination avec le département en charge de la statistique cantonale.

Les dispositions de la loi cantonale sont précisées dans l’ordonnance cantonale sur l’Observatoire valaisan de la santé du 1e octobre 2014 (RS 810.40).