Etude Corona Immunitas Valais/Wallis

Prendre rendez-vous pour la prise de sang (cliquer) La prise de rendez-vous n'est possible que pour les personnes participant à l'étude et ayant été invitées par courrier pour la prise de sang.

Questions / réponses pour les personnes participantes (cliquer sur la question pour voir la réponse)

Informations générales sur l’étude

  1. Qui organise l’étude ?

    Dans le canton du Valais, l’étude est réalisée par l’Observatoire valaisan de la santé (OVS) sur mandat du Département de la santé de affaires sociales et de la culture. L’OVS collabore avec Promotion Santé Valais dont le personnel réalisera les prises de sang et avec le laboratoire de l’Institut Central des Hôpitaux qui assurera le traitement et la conservation des échantillons sanguins. L’OVS collabore également avec l’Ecole suisse de santé publique (Swiss School of Public Health, SSPH+) qui assure la conduite du programme national Corona Immunitas. Dans le cadre de ce programme SSPH+ met à disposition une plateforme informatique pour enregistrer les résultats des études réalisée dans les différents cantons et prend en charge le coût des tests sanguins (mesures des anticorps) qui sont réalisés par le CHUV.

    Conformément à la loi sur la recherche sur l’être humain, cette étude a été soumise à la commission d’éthique compétente. Celle-ci a examiné le projet et a accordé son autorisation.

  2. Quel est l’objectif de cette étude ?

    Notre objectif est d’évaluer comment l’immunité contre le virus SAR-CoV-2, responsable de l’épidémie de COVID-19, s’est développée au sein de la population en Valais âgée de 20 ans et plus, que ce soit suite à une infection liée à ce virus ou suite à la vaccination. Nous allons mesurer cela à travers des tests sérologiques permettant de détecter la présence d’anticorps anti-SARS-CoV-2 dans le sang d’un échantillon représentatif de personnes résidant dans le canton. Nous allons également recueillir des informations sur l’état de santé, sur les infections au SARS-CoV-2, sur la vaccination et sur l’impact de l’épidémie sur la population. Toutes ces informations sont précieuses pour les autorités sanitaires cantonales et fédérales dans le cadre de leur gestion de l’épidémie.

  3. De quel genre d’étude s’agit-il et comment se déroule-t-elle?

    Il s’agit d’une étude observationnelle. Nous collectons des informations d’une part au moyen d’un questionnaire de base en ligne ou sur papier et d’autre part en prélevant un échantillon de sang (prise de sang veineux) pour mesurer si les personnes participant au projet ont développé des anticorps suite à une infection ou à une vaccination. Vous pouvez participer en remplissant le questionnaire de base et en effectuant la prise de sang qui vous permettra de savoir, grâce à une analyse sérologique, si vous avez développé des anticorps contre le SARS-CoV-2. Vous pouvez également choisir de ne participer qu’au questionnaire de base. En complément, vous avez la possibilité de répondre à des questionnaires de suivi en ligne durant une année.

    L’étude débute en septembre 2021, les prises de sang sont prévues dès octobre 2021 et la fin des questionnaires de suivi en ligne est prévue pour septembre 2022. La fin de l’étude est planifiée pour décembre 2022. Il est attendu que 1'200 personnes prennent part à l’analyse sérologique. A l’échelle nationale, près de 50’000 personnes participent à des études similaires réalisées dans d’autres cantons comme Genève, Vaud, Bâle, Zurich, Neuchâtel, Fribourg, Berne et au Tessin. Vous trouverez des informations concernant le programme national de recherche sous https://www.corona-immunitas.ch/fr/

  4. Par qui l’étude est-elle financée ?

    L’étude est financée par le Département de la santé, des affaires sociales et de la culture.

  5. Comment contacter l’équipe de recherche ?

    Vous pouvez contacter l’équipe de recherche :

    ou

    • Par téléphone au 027 603 66 35 (lundi, mercredi et jeudi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h30)

Informations concernant la participation à l’étude

  1. Comment sont sélectionnés les participants?

    Cette étude inclut un échantillon aléatoire de la population du canton du Valais âgée de 20 et plus, car notre objectif est de générer des résultats qui soient représentatifs de la population du canton. Les personnes ont été sélectionnées par tirage au sort et ont reçu une invitation à participer à l’étude par courrier. Seules les personnes ayant reçu une invitation peuvent participer.

  2. J’ai été sélectionné/e pour participer à l’étude, que dois-je faire ?

    Si vous acceptez de participer à l’étude, nous vous demandons de :

    1. Remplir et signer la déclaration de consentement qui se trouve aux pages 11 à 13 de la Feuille d’information que vous avez reçue et de faire parvenir cette déclaration à l’Observatoire valaisan de la santé au moyen de l’enveloppe-réponse préaffranchie que vous avez reçue.
    2. Lorsque nous aurons reçu votre feuille de consentement signée, nous vous adresserons le questionnaire de base soit par courriel soit par courrier postal (en fonction du choix que vous aurez fait). Nous vous prions de remplir ce questionnaire.
    3. Si, lorsque vous avez rempli la déclaration de consentement, vous avez choisi d’effectuer la prise de sang, nous vous enverrons par courrier postal un lettre d’invitation avec toutes les informations nécessaires pour prendre rendez-vous ainsi que des étiquettes autocollantes. Le jour du rendez-vous vous devrez vous présenter avec la lettre d’invitation, les étiquettes ainsi qu’une pièce d’identité. Une fois la prise de sang effectuée vous recevrez les résultats de mesure des anticorps par courrier postal (il faut compter plusieurs semaines de délai)
    4. Si, lorsque vous avez rempli la déclaration de consentement, vous avez choisi de participer au suivi durant une année, vous recevrez environ 2 questionnaires par mois par courriel auxquels vous pourrez répondre en ligne (un questionnaire qui prend 2 minutes et un autre qui prend 10-15 minutes)
  3. Si je veux participer, qu’est-ce que cela implique en termes d’investissement de temps ?

    L’étude consiste en une partie principale qui représente le remplissage d’un questionnaire de base (environ 20 minutes) et, si vous l’avez choisi, une prise de sang sur une des 7 lieux prévus à cet effet (voir chapitre « Prise de sang » ci-après pour les détails).


    Vous avez également la possibilité de participer à un suivi par questionnaire en ligne durant une année. Cette partie est facultative et elle représente le remplissage de deux questionnaire par mois environ (un questionnaire qui prend 2 minutes et un autre qui prend 10-15 minutes). Si vous vous engagez dans le suivi par questionnaire électronique, vous aurez la possibilité de quitter à celui-ci à tout moment si vous ne désirez pas continuer.

  4. Est-ce que des enfants participent à l’étude ?

    Non, en Valais seules des personnes âgées de 20 ans plus ont été invitées à participer à l’étude.

  5. Quels sont les bénéfices si je participe?

    Si vous accepter d’effectuer la prise de sang, vous pourrez savoir si vous avez des anticorps contre le virus SARS-CoV-2 qui se sont développés après une infection ou une vaccination.

    Il est important de mentionner à ce stade que la performance du type de tests que nous employons n’est pas parfaite et que les résultats sont sujets à imprécisions, c’est-à-dire qu’ils génèrent un certain nombre de faux-positifs et de faux-négatifs. Ceci est vrai pour tous test sérologique disponible sur le marché. De plus, l’immunité après une première infection au virus SARS-CoV-2 est fortement probable mais nos connaissances scientifiques sont encore limitées à ce sujet. Il est également toujours incertain pendant combien de temps l’on est immunisé après un vaccin. La possibilité d’une réinfection dans le futur n’est par conséquent pas exclue. De ce fait, même si vous recevez un résultat positif indiquant la présence d’anticorps anti-SARS-CoV-2, il faudra continuer d’appliquer les précautions et les recommandations des autorités fédérales et cantonales, pour éviter une infection ou une éventuelle transmission du virus.

    Quel que soit votre choix de participation, le principal bénéfice de cette étude est pour la société car elle offre des informations utiles pour une gestion optimale de l'épidémie.

  6. Est-ce que je reçois une rémunération si je participe ?

    Si vous participez à ce projet, vous ne recevrez pas de rémunération. Les coûts de la prise de sang et du test sérologique sont pris en charge par l’étude. Si vous effectuez la prise de sang, les frais de déplacement qui y sont liés sont à votre charge.

  7. Ai-je le droit de refuser de participer ?

    Vous êtes libre d’accepter ou de refuser de participer au projet. Vous pourrez à tout moment revenir sur votre décision et vous retirer du projet. Vous n’avez pas à justifier vos décisions.

  8. Si je participe, quelles sont mes obligations?

    En acceptant de participer, vous devez :

    • Répondre de manière honnête et le plus exactement possible aux questions posées dans le(s) questionnaire(s)
    • Si vous avez choisi d’effectuer la prise de sang, prendre rendez-vous pour effectuer cette prise de sang, puis prendre avec vous les documents requis le jour du rendez-vous et accepter la prise de sang en suivant les instructions du personnel médical en charge de la prise de sang
  9. Est-ce que mes données sont tenues confidentielles ?

    Nous enregistrerons vos données personnelles et médicales et seul un nombre limité de personnes peut consulter vos données sous une forme non codée. Ces personnes sont tenues au respect de la confidentialité de ces informations.
    Les données recueillies à des fins de recherche sont codées lors de leur collecte et si des données individuelles doivent être transmises, elles sont toujours codées et ne permettent donc pas de vous identifier en tant que personne.

  10. Quels sont les risques éventuels liés à ma participation ?

    En participant au projet, vous serez exposé/e à des risques mineurs liés à une prise de sang. Il n’y a aucun risque significatif pour votre santé (prise de sang par ponction veineuse selon protocoles éprouvés). Néanmoins, il se peut que la prise de sang génère un léger désagrément comme une douleur lors de la piqure ou un hématome au point de ponction. Si vous utilisez les transports publics pour vous rendre sur le site de la prise de sang, vous devez vous conformer aux mesures de protections en vigueur en Valais durant tout le trajet.

    Aucun médicament n'est prescrit dans le cadre de cette étude.

  11. Si je subis des dommages, qui les prendra les coûts en charge ?

    Les assurances responsabilité civile de de l’Observatoire valaisan de la santé (pour la conduite du projet et le traitement des données), de Promotion Santé Valais (pour la réalisation des prises de sang) de l’Institut central des hôpitaux (pour le traitement des échantillons sanguins) couvrent les dommages éventuels dans le cadre de l’étude.

  12. Je suis actuellement enceinte, puis-je participer?

    Oui, la grossesse n'est pas une contre-indication à la participation.

  13. J’aimerais me retirer de l’étude, comment faire ?

    Vous pouvez à tout moment vous retirer du projet si vous le souhaitez et sans vous justifier., il suffit d’informer l’équipe de recherche par courriel ou par téléphone (voir coordonnées de contact dans le chapitre «Informations générales sur l’étude ci-dessus) .

    Les données et le matériel biologique recueillis jusque-là vous concernant seront analysés malgré tout de façon anonyme et, si vous en exprimez le souhait explicite, vos échantillons de sang de réserve seront détruits.

  14. La personne ayant reçu une invitation à participer à l’étude est décédée, que faire ?

    Il est possible que certaines personnes décédées reçoivent des invitations. Veuillez accepter nos excuses et nous vous remercions de ne pas tenir compte de notre courrier.

Prise de sang

  1. Si j’accepte la prise de sang, est-ce qu’il n’y en aura qu’une seule ?

    Oui, seule une prise de sang est prévue dans le cadre de l’étude.

  2. Comment puis-je prendre rendez-vous pour la prise de sang et où aura-t-elle lieu ?

    Si vous avez choisi d’effectuer une prise de sang dans la déclaration de consentement, nous vous adresserons par courrier postal toutes les informations nécessaires pour prendre rendez-vous. Vous pouvez choisir le lieu de la prise de sang parmi les lieux suivants :

     

    Site

    Adresse

    Brig

    Zentralinstitut der Spitäler

    Labor Brig / Probenahmezentrum

    Ueberlandstrasse 14

    3900 Brig

    Visp

    Zentralinstitut der Spitäler

    Labor Visp / Probenahmezentrum

    Pflanzettastrasse 8

    3930 Visp

    Sierre

    Institut central des hôpitaux 

    Laboratoire Sierre / Centre de prélèvement

    Rue St-Charles 14

    3960 Sierre

    Sion

    Centre de transfusion sanguine (CTS)

    Avenue Grand-Champsec 86

    1950 Sion 

    Martigny

    Institut central des hôpitaux

    Laboratoire Martigny / Centre de prélèvement

    Avenue de la Fusion 27

    1920 Martigny 

    Collombey

    Institut central des hôpitaux

    Maison Santé Chablais

    Centre de prélèvement ICH – niveau 3

    Chemin du Verger 3

    1868 Collombey

    Rennaz

     

    Institut central des hôpitaux

    Espace Santé Rennaz

    Centre de prélèvement ICH

    Route de Tilles 6a

    1847 Rennaz

     

  3. Est-ce que je dois me présenter à jeun ou respecter une heure spécifique dans la journée pour le prélèvement sanguin ?

    Non, il n’est pas nécessaire d’être à jeun et la prise de sang peut avoir lieu le matin, à midi, l’après-midi, cela n’a pas d’importance.

  4. Dois-je faire une admission à l’accueil pour effectuer ma prise de sang ?

    Non, vous ne devez pas faire d’admission mais simplement vous rendre, le jour du rendez-vous et à l’heure prévue, au laboratoire pour la prise de sang avec les étiquettes que vous aurez reçues et une pièce d’identité.

  5. Que dois-je prendre avec moi pour aller effectuer ma prise de sang ?

    Votre lettre d’invitation à venir effectuer la prise de sang, les étiquettes pré-imprimées que nous vous aurons adressées ainsi qu’une pièce d’identité. Sans ces documents, aucune prise de sang ne pourra être effectuée.

  6. Est-ce que je peux me rendre dans un autre laboratoire pour effectuer la prise de sang ?

    Non, il n’est possible de le faire que sur un des 7 sites cités ci-dessus.

  7. Est-ce que je dois payer pour le prélèvement sanguin et le test sérologique ?

    Non. Ces frais sont pris en charge par l’étude. Seuls le frais de déplacement vers le lieu de la prise sang sont à votre charge.

  8. Puis-je faire la prise de sang si je suis sous traitement antibiotiques ?

    Oui, la prise d’antibiotiques n’influence pas le résultat.

  9. Puis-je faire la prise de sang si j’ai des symptômes de la maladie COVID-19

    Non, si vous avez de tels symptômes, vous ne devez pas vous rendre sur le lieu de la prise de sang. Si vous aviez déjà pris rendez-vous nous vous prions de nous contacter pour nous informer de votre absence (voir coordonnées de contact sous « Informations générales sur l’étude » ci-dessus). Nous vous prions de vous conformer aux recommandations des autorités (voir https://www.vs.ch/web/coronavirus). Si l’étude est toujours en cours au moment où vous serez rétabli, vous pouvez nous contacter pour prendre un nouveau rendez-vous.

Test sérologique et résultat

  1. Qu’est-ce que le test sérologique qui est utilisé pour l’étude ?

    Communément, nous pourrions appeler cela une analyse de sang. Dans le cadre de l’étude Corona Immunitas, le test sérologique permet de détecter des anticorps contre le virus SARS-CoV-2 dans le sang des personnes participantes, indicateurs d’une infection passée et/ou d’une vaccination et donc d’une potentielle immunisation. Un anticorps est une protéine qui est produite par le système immunitaire pour neutraliser un pathogène, tel qu’une bactérie ou un virus.

  2. Est-ce que je vais recevoir le résultat de ma prise de sang ?

    Oui, dans un délai de plusieurs semaines après votre prise de sang, vous recevrez le résultat de votre test sérologique par courrier postal uniquement. Aucun résultat ne sera communiqué par téléphone.

  3. Que m’indiquera le résultat du test ?

    Vous pourrez savoir si vous avez des anticorps contre le virus SARS-CoV-2 qui se sont développés après une infection ou une vaccination.

    Il est important de mentionner à ce stade que la performance du type de tests que nous employons n’est pas parfaite et que les résultats sont sujets à imprécisions, c’est-à-dire qu’ils génèrent un certain nombre de faux-positifs et de faux-négatifs. Ceci est vrai pour tous test sérologique disponible sur le marché. De plus, l’immunité après une première infection au virus SARS-CoV-2 est fortement probable mais nos connaissances scientifiques sont encore limitées à ce sujet. Il est également toujours incertain pendant combien de temps l’on est immunisé après un vaccin. La possibilité d’une réinfection dans le futur n’est par conséquent pas exclue. De ce fait, même si vous recevez un résultat positif indiquant la présence d’anticorps anti-SARS-CoV-2, il faudra continuer d’appliquer les précautions et les recommandations des autorités fédérales et cantonales, pour éviter une infection ou une éventuelle transmission du virus. Un résultat positif ne permet pas d'obtenir un certificat COVID.

  4. J’ai déjà effectué un test sérologique chez mon médecin traitant. Que faire ?

    Il se peut que votre médecin vous ait déjà effectué un dosage des anticorps dans le contexte du COVID-19. Le résultat que vous avez reçu ne remplace pas le résultat de la prise de sang effectuée dans le cadre de cette étude qui donne un résultat à un moment donné pour une population bien définie. Le questionnaire est aussi une source d’informations importantes qui peuvent être mise en lien, collectivement avec les résultats des prises de sang. Nous vous recommandons donc d’effectuer aussi le test sérologique dans le cadre de cette étude. De plus, nous ne pouvons pas tenir compte du résultat du test effectué chez votre médecin, car pour cette étude tous les tests doivent être analysés par le même appareil de laboratoire.

  5. Si le résultat du test sérologique est positif, puis-je obtenir un certificat COVID ?

    L’étude Corona Immunitas Valais/Wallis a été lancée en septembre 2021 soit bien avant que le Conseil fédéral n’ouvre la possibilité d’obtenir un certificat COVID en présentant un test sérologique positif.

    Les conditions du déroulement de l'étude sont strictement encadrées par le protocole de recherche approuvé par la commission d'éthique compétente avant le début de l’étude. Celles-ci ne permettent pas la délivrance d'un certificat COVID sur la base de la sérologie réalisée dans le cadre de l'étude.

    Pour toute information concernant les conditions auxquelles un certificat COVID peut être délivré sur la base d'une sérologie positive, nous vous invitons à consulter le site de l'OFSP.