Santé mentale

En Valais, une large majorité de la population ne se plaint pas de problèmes psychiques majeurs. Toutefois, plus d’une personne sur vingt souffre de problèmes psychiques suffisamment sévères pour l’handicaper dans ses tâches quotidiennes. Les femmes sont plus touchées que les hommes. Le taux de mortalité par suicide est plus élevé chez les hommes que chez les femmes. Il a fortement diminué depuis 1981, en Suisse comme en Valais. Les taux de mortalité par accident de la route ont fortement diminué ces 30 dernières années, malgré un nombre de véhicules en constante augmentation.

Pour plus d'information, voir La santé de la population valaisanne, 5ème rapport, 2015 : Chapitre 3.4. (pages 27-28).

Voir aussi Perception de la santé et comportements de santé en Valais - Résultats de l’Enquête suisse sur la santé 2012 : Chapitre 2 (pages 6-7).